Sans elle

6 juin 2009 at 15:32 Laisser un commentaire

d’Alma Brami

Ed. Mercure de France – 2008

Sans elle

« Quand Solène est morte, Maman a arrêté de me coiffer le matin, elle n’avait plus le temps et plus l’envie. Solène est morte, et moi, j’ai grandi d’un coup. Je suis devenue grande avec un cœur rempli de plein de trucs, de plein de trucs dont je me serais bien passée. » Léa, dix ans, raconte son brusque passage dans le monde des grands. Un premier roman sous forme de monologue, d’une justesse irréprochable, qui, sans dérapage, sans pathos, traite d’un sujet difficile, la mort d’une sœur.

Publicités

Entry filed under: Coups de coeur des bibliothécaires. Tags: , .

Carmen Cru : thriller La vie en sourdine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrez votre adresse mail pour suivre l'actualité de ce blog

Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :