Archive for janvier, 2013

Le Café-Lecture de Janvier

Ce matin, le Café-Lecture de la bibliothèque

avait une invitée imprévue : la neige !!!

Image Café-Lecture titre

De ce fait, et c’est bien compréhensible, le public était plus restreint que la dernière fois.

Qu’à cela ne tienne, les personnes présentes ont discuté à bâtons rompus de livres, de films même, des goûts et dégoûts de chacun.

Autour du thé et du café, il fut question (dans le désordre !) :

– des 4 romans du prix Escapages+ :

Pour l’instant, « Monsieur le commandant » de Romain Slocombe, a la préférence de plusieurs lecteurs : histoire percutante, sujet difficile, mais style de qualité sont les principaux arguments avancés.

« Du domaine des murmures« , de Carole Martinez, a ses supporters, malgré quelques longueurs dans le roman, jugé aussi un peu difficile par son style poétique.

« Moi« , de Sabina Berman, est jugé très atypique, intéressant par son sujet vu et raconté de l’intérieur (l’autisme). L’intrigue perd un peu de son intérêt au long du roman. La deuxième partie, plus improbable, est qualifiée de moins intéressante.

« Eleven« , de Mark Watson est souvent en dernier sur la liste des lecteurs présents ce matin. L’idée centrale (l’effet papillon) est intéressante, mais l’intrigue est embrouillée, il y a des longueurs. Certains vont même jusqu’à dire : pourquoi ce roman dans une sélection pour un prix ?

La suite au prochain Café-Lecture, et au fil de vos visites à la bibliothèque !

Notez qu’il est toujours temps de s’inscrire pour participer au prix Escapages+

et voter au mois de mai prochain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– De  romans lus par les participants,

des nouveautés de l’automne proposées lors du précédent Café-Lecture,

(Clic-Clic ici pour la liste complète : Café-Lecture novembre 2012)

parmi lesquels on retiendra :

« Les Lisières« , d’Olivier Adam : roman épais, sur la famille, la filiation, l’absence. Intéressant pour sa description des banlieues résidentielles, sans vie… Roman un peu « plombant », mais très bien écrit. D’autres romans d’Olivier Adam : « A l’abri de rien » (une mère de famille dans l’univers des sans-papiers de Sangatte), et « Je vais bien, ne t’en fais pas« .

« Je suis la marquise de Carabas« , de Lucile Bordes : facile et agréable à lire, autobiographique.

« L’homme qui aimait ma femme« , de Simonetta Greggio : avis partagés, entre « j’ai adoré » et « je n’ai pas terminé ». Cette histoire de trio amoureux, bien écrite, est donc certainement intéressante à découvrir, les livres suscitant le débat sont souvent riches.

« Un repas en hiver« , d’Hubert Mingarelli : ce court roman évoque une journée dans la vie de trois soldats allemands basés en Pologne en 1944. Il fait froid dans ce roman, dans cette histoire, autant que dans les coeurs de ces hommes transformés contre leur gré en machines à tuer. Ceux qui ont aimé « Monsieur le Commandant », précédemment cité, devraient apprécier.

« Certaines n’avaient jamais vu la mer« , de Julie Otsuka : basé sur l’histoire vraie de ces femmes japonaises émigrées aux Etats-Unis pour y être mariées de force, ce roman a touché ses lectrices.

« C’est qui Catherine Deneuve ?« , de Dominique Resch : pour ceux qui ont aimé « Entre les murs » de François Bégaudeau, le témoignage de l’auteur, professeur de Français dans la banlieue-nord de Marseille. Intéressant, entre humour et réalisme.

« La réparation« , de Colombe Schneck : l’auteur raconte sa découverte du passé de sa famille décimée par la Shoah, un passé longtemps occulté, peut-être pour pouvoir continuer à vivre. Émouvant et salvateur.

« Bois sauvage« , de Jesmin Ward : ce livre fait découvrir une autre facette du « rêve américain », quand une famille noire américaine, pauvre au delà de tout, doit aussi affronter seule l’ouragan Katrina qui arrive… C’est poignant, dérangeant. L’écriture est un peu hachée, à l’image de la narratrice, petite jeune fille de 14 ans ballotée par la vie, et pour qui l’avenir semble déjà sombre.

« Un coeur entre deux rives« , de Geneviève Senger est cité comme étant un bon roman de terroir, bien écrit.

« Moi et toi« , de Niccolo Ammaniti : un bon roman, mais, du même auteur, le préféré des lectrices est « Je n’ai pas peur« , qui conte l’histoire d’un petit garçon plongé au cœur de la mafia italienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres romans ou auteurs cités et conseillés par les lecteurs :

– « Le grand Coeur« , de Jean-Christophe Rufin : toujours bien écrit, l’histoire du grand argentier Jacques Coeur. Ce roman touche aussi le public parce qu’il y est question de la région, de Bourges.

– D’ailleurs, sont aussi évoqués les romans d’auteurs berrichons, comme Marie-Thérèse Humbert ou Jeanine Berducat (pour sa description du terroir berrichon),

– le livre du journaliste Paul Amar, « Scènes de la vie de province« , un récit datant de 1989 et contant son séjour à Châteauroux à cette époque,

– et les romans policiers de la collection Black-Berry, aux éditions de La Bouinotte, dont l’intrigue se situe dans l’Indre ou le Cher :

« Plus sombre que l’ombre de tes ailes« , de Sébastien Acker,

« le relais de l’éléphant« , de Gilles Guillemain,

« Carnyx« , de Pierre-Olivier Lombarteix,

« L’affaire des jumeaux de Bourges« , de Christopher Sellac,

et « l’homme qui expliquait l’impossible » et « des morts pour le colonel », de David Verdier.

– L’œuvre de Véronique Olmi, dont « nous étions faits pour être heureux« , et le préféré, « Bord de mer« .

– les romans de Marie-Sabine Roger, qui a un univers bien à elle, écrit souvent sur des personnages un peu marginaux, abimés par la vie. A la bibliothèque, vous pourrez trouver « les encombrants« , « Attention fragiles« , « vivement l’avenir« , « la tête en friche » (adapté au cinéma avec Gisèle Casadesus et Gérard Depardieu, un autre castelroussin !) et « bon rétablissement« , son dernier roman.

– Un lecteur conseille les romans de Marie-Hélène Lafon, dont « l’annonce » et le dernier, « Les Pays« . Cette auteure raconte bien sa campagne d’origine, le Cantal, la vie rude qu’on y mène, le décalage avec la vie citadine…

*****

Une sélection de nouveaux romans a été proposée à la lecture,

vous en trouverez la liste en ligne ICI : Liste romans Janvier 2013

ou sur papier à la bibliothèque.

Tous les livres n’ont pas été empruntés,

vous pouvez donc les trouver en présentation à la bibliothèque,

ou les réserver auprès des bibliothécaires.

Pensez aussi à consulter notre catalogue en ligne,

en cliquant sur l’onglet « ACCES AU CATALOGUE » en haut de ce blog.

Café-lecture janvier 2013

Et si vous n’avez pu assister au Café-Lecture, pas de panique !

le prochain aura lieu au mois de mars.

Publicités

26 janvier 2013 at 15:22 3 commentaires

Les premiers Goûters-Bibli de 2013

Un thème de circonstance en ce mois de Janvier :

Des « Histoires en Hiver »

Des histoires de neige, de froid,

de fée et d’amitié pour commencer l’année.

Puis les enfants ont confectionné des cartes de voeux « pop-up »,

en utilisant papiers de couleurs, perforatrices, feutres,

et une quantité de colle… souvent conséquente 😉 !!!

Goûter-Bibli Janvier 2013

Un joyeux bazar babillant

comme nous les aimons !

IMG_2230

Ce diaporama nécessite JavaScript.

******

Bibliographie des histoires racontées :

Il va neiger – Anne Brouillard (Syros)

Première neige – Marie-Astrid Bailly-Maître et Antoine Guilloppé (L’élan Vert)

Dame Hiver – Grimm et Nathalie Novi (Didier)

La Moufle – Diane Barbara (Actes Sud)

21 janvier 2013 at 07:34 Laisser un commentaire

1,2,3 albums, c’est reparti cette année !

En 2012, la bibliothèque avait participé à l’opération « 1,2,3 Albums »

avec des classes du collège de Déols.

(CLIC-CLIC ici, et là)

pour revoir les articles correspondants.

Et cette année, nous continuons, avec de nouveaux albums

et toutes les classes de 4ème du collège.

Nous irons également présenter les albums à la Maison d’enfants de Déols,

en partenariat avec les animatrices de l’accueil de jour.

Des moments de partage forts à venir, certainement…

En attendant, les bibliothécaires se préparent,

en bricolant dans la réserve…

1,2,3 albums à Déols

*****

Rappel :

1,2,3 Albums est une manifestation autour des albums intergénérationnels,

aussi appelés albums « grand-large » (pour tous à partir de 10 ans),

créée par l’association Livralire en Bourgogne (blog).

Son but est de réunir autour de textes courts, illustrés,

simples mais souvent très « forts » par leur contenu,

des personnes de toutes générations confondues.

Cette année, dans le département, le projet est soutenu par la Bibliothèque Départementale de l’Indre.

19 janvier 2013 at 10:06 Laisser un commentaire

Les albums du prix Escapages voyagent dans les écoles

Pendant quelques jours, une des bibliothécaires s’est déplacée dans les écoles de Déols,

afin d’y présenter les 4 livres en lice pour le prix Escapages « plus de 3 ans » de cette année.

Les enfants ont pu écouter une présentation « scénographiée » des albums,

présentation qui doit les « mettre en appétit » avant de découvrir les histoires avec leurs enseignants…

Il y était question de poissons,

de loup, de lapin

et d’animaux très très étonnants…

présentation albums BM Déols

Escapages 3 ans  BM Déols

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout sur le prix départemental Escapages en cliquant ICI

De bons moments pour la bibliothécaire,

et pour les enfants aussi !

17 janvier 2013 at 12:08 Laisser un commentaire

« Coups de coeur » des bibliothécaires

Instructions pour sauver le monde

de Rosa Montero

Editions Métailié, 2010

rosa montero

Un chassé-croisé entre 4 personnages singuliers et attachants, dans la grande métropole madrilène. Ceux-ci n’ont à priori rien en commun si ce n’est d’être abîmés par la vie. Hasards et coïncidences vont les faire se rencontrer, échanger et finalement s’épauler.

Une belle écriture pour un livre captivant, sombre, violent, mais tellement humain et plein d’espérance.

*******

Les Lisières

d’Olivier Adam

Editions Flammarion, 2012

olivier-adam-les-lisieres

Paul, écrivain à succès, mais à la vie personnelle en pleine explosion, revient sur les lieux de son enfance, la banlieue parisienne, pour s’occuper de ses parents vieillissants. Ce séjour lui pèse, il ne se sent pas bien dans ces lieux qui devraient lui être familiers, mais a-t-il jamais été bien quelque part ? A-t-il jamais été DE quelque part, ailleurs que sur « les lisières »… ?

Le dernier roman d’Olivier Adam remue encore les thèmes qui lui sont chers : la famille, les liens, l’amour, l’amitié, l’enfance, le mal-être, la société…

8 janvier 2013 at 15:57 Laisser un commentaire


Entrez votre adresse mail pour suivre l'actualité de ce blog

Mises à jour Twitter

Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :