Archive for mai, 2013

Dernier Café-Lecture avant l’été…

… et le dernier avant la fermeture de la bibliothèque

pour 2 mois et demi de travaux !

Alors n’oubliez pas :

Venez nous voir, nous faire un petit coucou (vous allez nous manquer !),

et venez faire le plein de lecture et de musique pour tout l’été !

Affiche Café-Lecture Juin

Publicités

29 mai 2013 at 07:29 Laisser un commentaire

Les derniers Goûters-Bibli de la saison…

Eh oui, à cause des travaux et de la fermeture de la bibliothèque pour l’été (le 8 juin au soir),

pas de Goûters-Bibli en juin !

Alors, ces histoires, ces bricolages,

ces moments partagés avec les enfants,

nous les avons savourés !

et si le thème, c’était ça…

Affiche Mai 2013

l’humeur n’était pas à faire des

« têtes de lard » !!!

L’humour était au rendez-vous, avec Albert, Bernard et Léon, des cochons au caractère bien trempé, et une version des trois petits cochons racontée par le Loup (ben oui, quoi, pour une fois qu’il pouvait dire la vérité sur son rôle véritable dans cette histoire… hum hum !)

Puis, sur une idée de Nathalie (clic-clic sur son site),

les enfants ont ensuite décoré

un « cochon-tirelire »

avec la technique du serviettage,

sur un support très « récup », une bouteille de lait !

(merci à nos lecteurs, qui ont contribué à une belle récolte de bouteilles !)

Et si le temps est si GRIS en ce moment,

c’est parce que toutes les couleurs étaient à la bibliothèque !

Voyez plutôt :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*****

Bibliographie des histoires racontées :

La Vérité sur l’affaire des trois petits cochons, Jon Scieszka  – Nathan

Albert le crâneur, Didier Lévy – Nathan

Tête de Lard, histoire d’un cochon méchant, Mike Jolley – Casterman

Léon et Albertine, Christine Davenier – Kaléïdoscope

25 mai 2013 at 18:00 Laisser un commentaire

Exposition de photos « Flagrant délit de lecture » à la Bibliothèque Départementale

La Bibliothèque Départementale de l’Indre

(clic-clic sur leur site)

organise une exposition de photographies qui a pour thème :

« Lecture dans des lieux insolites

ou dans des situations improbables »

dont une sélection sera exposée à l’occasion de l’ouverture du nouvel espace de choix sur place.

EXPOphotoBDIvnat

Tous les lecteurs inscrits dans les bibliothèques, petits ou grands, jeunes ou moins jeunes, peuvent proposer leurs photos insolites, même nos amis les bêtes peuvent participer !

Les photos devront être prises de préférence avec un appareil photo numérique, et adressées au format jpg à la bibliothèque dans laquelle vous êtes inscrits ou à l’adresse suivante : vbbdi36@gmail.com

Date limite d’envoi des photos : vendredi 13 septembre 2013.

Le personnel de la BDI s’est déjà pris au jeu. A vous de jouer maintenant !

 stecy2  laureen

pauline2

justine julie3

Alors, si le cœur vous en dit….

 

 

21 mai 2013 at 16:16 1 commentaire

On a voté à la bibliothèque !

Petit bilan du vote Escapages à Déols, pour les trois écoles inscrites (Abbaye, Jean Monnet Maternelle et Henri Wallon), et pour les adultes inscrits à Escapages+.

Attention : ce ne sont que des résultats partiels,

valables uniquement pour les votes à la bibliothèque de Déols.

escapages

Pour les enfants, cette année, il n’y avait que des inscrits dans la catégorie « + de 3 ans ».

(Nous n’avons pas encore les résultats du collège)

Catégorie + de 3 ans :

Aujourd’hui je suis : 36

La culotte du loup : 73

Je n’irai pas : 25

La nuit, tous les chats sont verts : 46

Le vainqueur est donc « la culotte du loup », de Stéphane Servant et Laetitia Le Saux (Didier Jeunesse), gagnant dans toutes les écoles, mais ex-aequo à l’école de l’Abbaye avec « La nuit tous les chats sont verts ».

culotte_du_loup

Quelques photos de petits électeurs qui, malgré leur jeune âge,

ont déjà des goûts bien affirmés,

et se sont acquittés de leur tâche « citoyenne » comme des chefs !

Escapages+ :

17 votants cette année, pour la plupart des participants au Café-Lecture de la bibliothèque, mais également quelques lecteurs en solo.

Du domaine des Murmures : 4

Eleven : 6

Moi : 1

Monsieur le Commandant : 6

Pas de majorité donc pour les lecteurs de Déols, et beaucoup de discussions et de revendications autour des titres proposés (sujets pas gais, écriture sans intérêt même pour certains…), même si l’intérêt du prix n’est pas remis en cause, car il permet de découvrir des titres que pour la plupart nous n’aurions pas lu autrement.

Le plus « amusant » est que « Eleven » (Mark Watson, éd. Albin Michel), de mauvaise qualité littéraire, inintéressant, brouillon pour certains lecteurs, est ex-aequo avec « Monsieur le Commandant » (Romain Slocombe, éd. Nil), de loin le meilleur pour d’autres lecteurs, tant par son sujet, pourtant oppressant, que par son écriture !

elevenmonsieur-le-commandant-romain-slocombe

 *****

Pour les résultats définitifs départementaux (à partir du 25 mai environ)

et les coordonnées complètes des livres proposés,

clic-clic sur le site d’Escapages

16 mai 2013 at 10:10 Laisser un commentaire

Quand les albums sont racontés par les collégiens…, 5ème et dernière partie

Dernier article sur les présentations des albums de « 1,2,3 albums »

par les collégiens de Déols, en février.

(voir les détails dans le 1er article ici)

*******************

Les albums :

Les 5 poches, de Jean-Louis Cousseau, Didier Jean et Zad (2Vives voix)

Les 5 poches

Une jolie histoire d’enfance, de secret, de transmission et d’héritage, symbolisée par les 5 poches de la robe d’une maman et leur contenu mystérieux… Un album qui se prêtait bien à une présentation ludique, et a donc été beaucoup choisi.

La présentation des collégiens :

  • Lecture de l’histoire abrégée, agrémentée de 5 « vraies » poches, cousues main par les jeunes ou issues de jeans « sacrifiés » pour l’occasion, et remplies des objets adéquats. Puis lecture de la lettre de la mère.
  • Lecture à plusieurs voix, à partir d’un panneau avec 5 poches en tissu, toutes différentes.
  • Lecture abrégée, avec des dessins cette fois.
  • Enfin, notre « coup de coeur » : l’album est présenté par un élève (les autres étant absents, il doit faire face tout seul, au pied levé), sous une forme théâtralisée.  L’histoire a été adaptée, le narrateur retrouve son frère après la mort de la mère. L’élève joue le narrateur, son frère, et la mère, à tour de rôle, en changeant simplement de casquette, ou en mettant une perruque pour la mère. Il jongle avec les accessoires, change de côté de scène pour nous faire bien comprendre les changements de personnage, et surtout, il dit son texte de mémoire, en improvisant ! Une interprétation spontanée, vivante, c’est super, tout l’auditoire est scotché, entre rire (changements de perruque !) et émotion, car la mère parle à son fils au-delà de la mort. A la fin, retour au livre avec lecture de la lettre de la mère… C’était génial, un petit bijou, un moment comme on voudrait en passer plus souvent. En plus, on sent que le sujet de l’album, l’héritage « spirituel », l’amour de la mère, a été bien compris et surtout bien restitué. C’était si bien que je n’ai pas pu prendre une seule photo, happée par l’interprétation de l’élève…

*******

La Mémoire de l’éléphant, de Sophie Strady et J-F Martin (Hélium)

mémoireéléphant

Un album très original (trop pour certains), entre le récit de la vie de Marcel, un éléphant baroudeur, et encyclopédie bric à brac. Un livre hybride, en quelque sorte, qui a donné lieu à de jolies interprétations aussi.

La présentation des collégiens :

  • Fabrication d’un livre en relief, magnifique, à la façon des « pop up », avec l’histoire abrégée racontée au fur et à mesure de la présentation de ce bel objet artistique, à la mesure de Marcel l’éléphant esthète.
  • L’histoire est résumée, puis 7 élèves pris au hasard tirent un petit papier avec un souvenir de Marcel. Ils doivent ensuite le remettre dans l’ordre chronologique. C’est un peu difficile (tous n’ont pas pu lire l’album), mais cela permet la participation du public. Ensuite, comme Marcel est un grand gourmand (et comme dans l’album), la présentation se termine par un festin de macarons, de bananes et de bonbons !
  • L’histoire est lue et jouée avec un masque d’éléphant (fabrication maison !). La lecture est entrecoupée de questions documentaires liées au contenu de l’album. Le tout est illustré au fur et à mesure par des dessins, photos… On termine par un goûter géant de crêpes pour l’anniversaire de Marcel !

memoireéléph 5

memoireéléph 7 - Copie

*******************

Beaucoup de travail et d’investissement dans ces dernières présentations ! C’était varié et intéressant, tant sur le fond que sur les différentes formes exploitées.

L’émotion était au rendez-vous (du moins pour les bibliothécaires, bouleversées par l’interprétation des 5 poches), et le côté festif ne fut pas oublié (on n’a jamais autant mangé et dégusté autour de livres !!!)

Finalement, les jeunes ont tout compris :

partager (nourritures terrestres et intellectuelles), c’est important !

*******************

et comme toujours,

si vous souhaitez en savoir plus sur ces albums,

une seule chose à faire :

venez les emprunter à la bibliothèque !

14 mai 2013 at 14:11 Laisser un commentaire

Votre bibliothèque va bientôt faire « peau neuve » !

Cet été, de gros travaux d’électricité vont être effectués,

ainsi que la rénovation du plafond et du sol.

Cela nécessite le déménagement des meubles, étagères, livres….

(et des bibliothécaires !)

bref, le grand chambardement !

cartons

La bibliothèque va donc fermer pour quelques semaines,

à partir du 10 juin, et jusqu’au 26 août 2013.

Mais pas de panique !!!

Afin de vous pénaliser le moins possible, chaque lecteur inscrit pourra emprunter un nombre de documents suffisant pour se distraire jusqu’à fin août. (dans la limite de 25 documents par personne, livres, cd, magazines…, prêtés jusqu’au 3 septembre 2013).

panierlivres

La bibliothèque sera ouverte

aux jours et heures habituels

jusqu’au Samedi 8 juin, 17h00.

Ce jour-là aura également lieu le dernier Café-Lecture de la saison, à 10h00.

N’hésitez pas à y assister, nous mettrons à votre disposition le maximum de nouveautés possible pour vous permettre de faire le plein de lecture et de musique pour l’été !

Café, thé et petits gâteaux tout au long de la journée !

gâteaux

A partir du 10 juin, nous serons relogées dans des bureaux de la mairie,

et il ne nous sera donc plus possible de recevoir le public.

Exceptionnellement (en cas de déménagement par exemple), vous pourrez déposer vos retours de documents à l’accueil de la mairie.

Attention : l’accès internet au catalogue de la bibliothèque sera impossible du 10 juin au 27 août.

Nous serons cependant joignables pendant la durée des travaux :

Le blog et la page Facebook de la bibliothèque nous permettront également de vous informer tout au long de l’été sur les travaux, des idées de lectures, etc…

Blog : https://biblideols.wordpress.com

Page Facebook : www.facebook.com/pages/Bibliothèque-de-Déols

 

6 mai 2013 at 08:03 Laisser un commentaire

Café-Lecture du 4 mai

Au fil des séances (c’était déjà le 4ème Café-Lecture…), un petit groupe de fidèles s’est constitué et des nouveaux continuent d’arriver.

Ce fut une séance riche en débats, autour du Prix Escapages+, des lectures des nouveautés de la dernière fois, des romans policiers… mais pas que !

Café-Lecture bibli Déols mai 2013

Pendant ces deux heures, il a été question de…

(Compte-rendu sans prétention !)

  • Les 4 romans du prix Escapages+ de l’année ont été un peu plus « disséqués ». Comme les votes ne sont pas encore terminés pour les inscrits à la bibliothèque, pas de résultats pour l’instant (clôture du vote : 15 mai)

« Monsieur le Commandant », de Romain Slocombe, a les faveurs d’une grande partie des lecteurs : c’est un texte d’une bonne tenue littéraire, le thème est difficile, mais le ton sonne « vrai » et fait toute la richesse de l’oeuvre. Un lecteur nous raconte un peu son entrevue avec l’auteur, qui est venu à la Médiathèque Equinoxe, à Châteauroux le mois dernier.

« Du domaine des murmures », de Carole Martinez, est celui qui est cité en deuxième pour son écriture, sa langue, « fleurie », et son thème, entre histoire et mysticisme.

« Moi », de Sabina Berman, est jugé moins « bon », malgré l’originalité de son histoire, peut-être trop originale d’ailleurs, donc un peu farfelue, difficile à appréhender…

« Eleven », de Mark Watson, est de loin celui qui a été le moins aimé (à une exception près) : malgré une bonne idée de départ, l’intrigue est tortueuse, et l’écriture sans grand intérêt.

Quel sera le verdict des urnes à Déols, et dans le département ?

« Délivrance », de Jussi Adler-Olsen : une très bon triller, même s’il est très noir, avec un thème très fort, les sectes et leur politique.

« Le petit dernier« , de JP Carminati : la vie et le quotidien d’un « petit dernier », né sur le tard d’une mère bigote et d’un père haut-fonctionnaire plutôt absent. Raconté par l’enfant, des situations et remarques rigolotes, on sourit beaucoup ! A mettre en parallèle avec « Quartier charogne » de Nan Aurousseau (récit d’une enfance marquée par l’amour d’une mère courage, l’alcool et la violence d’un père raté mais pardonné)

« De glace et de sang », de Parrish : Au Canada, une enquête par un policier dans le milieu des policiers. L’histoire est un peu brouillone quelquefois, car assez touffue. Intéressant, mais c’est un peu « glauque », on est dans la glace t le froid !

« Notre-Dame du Nil », de Scholastique Mukasonga : la vie dans un pensionnat de jeunes filles de la haute société, au Rwanda. On se rend vite compte que tout est déjà en place pour le génocide des Tutsi en 1994. Implacable. Ce roman aborde aussi la vie et la place des femmes en Afrique. On peut faire un parallèle avec le roman « Photo de groupe au bord du fleuve », d’Emmanuel Dongala, qui a eu le prix Escapages+ en 2012.

« Fête fatale » de W. Katz : Bon roman policier dans l’intrigue ne se dévoile vraiment qu’à la fin.

« Les pays » de Marie-Hélène Lafon : un grand coup de coeur pour ce roman (en grande partie autobiographique), qui raconte la découverte de Paris par une étudiante débarquée d’Auvergne, dans les années 70-80. Un magnifique roman, à l’écriture travaillée sans être compliquée, sur le thème du décalage avec ses origines, sa classe sociale, le monde paysan et la ville… C’est vraiment très bien écrit et on apprécie chaque phrase de ce court roman. Les autres titres de Marie-Hélène Lafon sont aussi plébiscité par un lecteur : « l’Annonce » et « les derniers Indiens ».

  • Une lectrice, qui lit énormément de romans policiers, a préparé une liste de ses auteurs préférés :

Fred Vargas écrit des romans avec des personnages récurrents. Il y a la série avec le commissaire Adamsberg, et celle avec « les trois évangélistes », ainsi nommés pour leur passion pour une période historique. Les intrigues tournent autant autour d’une enquête que de la personnalité et de l’évolution psychologique des personnages principaux.

Philippe Bouin a aussi un personnage récurrent : Soeur Blandine, une ancienne commissaire entrée dans les ordres. Un titre : « Implacables vendanges« .

Christophe Grangé : des intrigues souvent tortueuses, sanglantes, qui flirtent avec le mystique. Un titre très connu, adapté en film : « Les rivières pourpres ».

Arnaldur Indridason : Un enquêteur islandais, dénoue des intrigues, des mystères, qui trouvent toujours un écho dans son propre passé marqué par la disparition de son frère.Son univers rappelle un peu « le chant des corbeaux », d’Erin Hart, un roman policier irlandais, dans lequel le passé du personnage principal est également très important pour l’intrigue à dénouer.

Henning Mankell : un auteur suédois, à l’univers un peu moins sombre que le précédent. Un titre : « l’homme qui souriait« .

Nadine Monfils écrit des romans policiers déjantés, au vocabulaire très cru. Les premiers titres sont les meilleurs (« Babylon Dream« )

Charles Exbrayat : un auteur un peu ancien, plus léger dans ses intrigues (voir la série avec l’héroïne Imogène)

  • Ont également été cités, dans le désordre de la conversation :

Jean-Louis Magnon, qui écrit de bons romans policiers de terroir.

Véronique Olmi (« Bord de mer« ), déjà citée lors d’un précédent Café-Lecture.

« L’affaire Mis et Thiennot » (plusieurs livres lui ont été consacrés, écrit par Léandre Boizeau, Gilbert Collard, Jean-Claude Derey…) : une affaire qui reste très présente dans l’esprit des Indriens, sans forcément être très connue à l’extérieur du département.

James Rollins : un auteur de romans un peu policier, un peu écolo, un peu scientifique. Très sympathique, une approche originale. Un titre : « Amazonia« .

  • Ont été évoqués aussi des films :

La trilogie documentaire « Profils paysans » (l’approche, le quotidien et la vie moderne), de Raymond Depardon : une vision réaliste et tendre d’un monde qui ne sera bientôt plus. (en DVD Arte éditions).

A rapprocher aussi des documentaires de René Duranton, « Femme paysanne » et  « les sillons de la liberté« , entre autres. A découvrir.

*******

Et même si vous n’avez pu assister au Café-Lecture,

il reste des nouveautés à emprunter !

Encore des nouveautés à emprunter !

Liste complète en cliquant ci-dessous :

Liste des romans présentés mai 2013

4 mai 2013 at 14:59 Laisser un commentaire


Entrez votre adresse mail pour suivre l'actualité de ce blog

Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :