Ils ont été remarqués lors du dernier Café-Lecture…

23 juin 2014 at 17:20 Laisser un commentaire

Le dernier Café-Lecture avant l’été a eu lieu samedi dernier.

Lors de cette séance, ont été remarqués :

Parmi les livres présentés lors de précédents Cafés-Lecture :

Comment braquer une banque sans perdre son dentier, de Hubert Haddat : on prend plaisir à suivre ces sympathiques retraités dans leurs folles aventures. Amusant et plaisant à lire.

Les pétillantes, de Didier Fourmy : surtout très drôle, et des romans drôles, il n’y en a pas tant que ça !

Le reste de sa vie, d’Isabelle Marrier : un roman rapide à lire, rapide dans son rythme, mais plus on avance dans la lecture, plus on a la gorge serrée…

Pietra Viva, de Léonor de Récondo : un beau roman, la découverte d’un artiste, de sa vie, de son époque…

– Nous sommes revenus sur « Alors Voilà, chroniques des urgences« , de Baptiste Beaulieu, un livre qui fait l’unanimité pour sa tendresse, son humour, et son humanité.

Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi : un polar à rebondissements, facile à lire.

Bienvenue à Skios, de Frayn : un régal !!! ❤

Parmi les nouveautés de juin :

Le Tour d’abandon, d’Andrea Japp : un livre très intéressant de par son travail de recherche sur la période historique.

Les sept vies du Marquis, de J. Ravenne : une biographie romancée du Marquis de Sade, sous la Révolution.

Ces jours heureux, d’Hortense Dufour. Agréable à lire

Les anges meurent de nos blessures, de Y. Khadra : facile à lire, une belle histoire, avec une fin inattendue…

La fabrique du monde, de S. Van der Linden : Se lit très bien, des phrases courtes comme pour mieux insister sur la cadence à soutenir dans l’usine de textile.

L’Ecorchée, de Donato Carrisi : Il faut aimer le macabre ! un polar avec une fin à laquelle on ne s’attend pas.

N’oublier jamais, de Michel Bussi : roman policier, avec de nombreuses fausses pistes et une fin très inattendue.

Un fragile espoir, de H. Richell : des flash-back incessants mais nécessaires. Un roman sur la culpabilité, qui tire sur le polar.

Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman, de Kerry Hudson : une enfance et une adolescence dans les quartiers défavorisés d’Ecosse et d’Angleterre, racontées par une fillette qui n’a pas la langue dans sa poche. Piquant et plein d’humanité.

Les enfants sauvages, de Nowra : deux fillettes qui se retrouvèrent perdues dans le bush, au fin fond de la Tasmanie, au début du 20ème siècle, et qui furent recueillies par un couple de diables de Tasmanie. Impressionnant…

le théorème du homard, de Simsion : ou comment vivre l’autisme de l’intérieur, avec un professeur aux remarques et comportement hilarants ! ❤

Et enfin : un titre proposé par une lectrice, une découverte personnelle qu’elle partage car c’est un petit bijou :

Presque la mer, de Jérôme Attal (Editions Hugo et Cie).

Café-Lecture juin 2014

Et pour la liste des nouveautés mises à disposition ce jour-là,

que vous pouvez emprunter dès à présent, ou réserver !

clic-clic ci-dessous (format Pdf)

 Liste nouveautés presentées Juin 2014

 

Publicités

Entry filed under: Café-Lecture. Tags: , , , .

Les Goûters-Bibli ont dévoilé leurs secrets… La bibliothèque à l’heure d’été…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrez votre adresse mail pour suivre l'actualité de ce blog

Mises à jour Twitter

Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :