Je suis Pilgrim, un coup de coeur des bibliothécaires

16 juillet 2014 at 18:00 Laisser un commentaire

Prenez une bibliothécaire qui n’aime pas énormément les romans policiers, et encore moins les romans d’espionnage…

Prenez un auteur américain inconnu en France…

Prenez un roman mi-thriller, mi-roman d’espionnage…

Considérez que ce roman est un premier roman, et qu’il pèse bien ses 640 pages !

Toutes les conditions n’étaient donc pas réunies et pourtant…

Ne ratez pas :

Je suis Pilgrim

de Terry Hayes

Editions Lattès, 2014

JesuisPilgrim Hayes

Volontairement, je ne vous délivre que la quatrième de couverture de l’éditeur, tant ce roman est foisonnant et impossible à résumer :

« Une jeune femme assassinée dans un hôtel de seconde zone de Manhattan.
Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite.
Un homme énucléé vivant devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret.
Des restes humains encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush.
Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité.
Et un fil rouge qui relie tous ces événements, avec un homme résolu à le suivre jusqu’au bout. »

Vous avez là tous les ingrédients pour passer un excellent moment de lecture, à condition de vous accrocher un peu au début, le temps de vous familiariser avec les différents personnages présentés lors des premiers chapitres, et de comprendre les liens qui les unissent.

Une fois pris par l’intrigue, qui s’accélère au fil du temps, on ne peut plus lâcher ce roman, mi emballé-mi horrifié par ce que l’on découvre sur le monde du Renseignement à l’échelle mondiale, sur la lutte contre le terrorisme au 21ème siècle, à travers des personnages aussi complexes que l’intrigue. Les nombreux détails, informations, disséminés tout au long de la lecture ne sont jamais inutiles et renforcent la crédibilité de l’intrigue.

Une fois que l’on a adhéré au procédé narratif, avec de courts chapitres, un narrateur omniscient, qui passe d’un endroit à l’autre, d’une époque à l’autre, on se laisse prendre par l’histoire, et on voyage des États-Unis à l’Afghanistan, en passant par la Grèce, la Turquie, la Syrie, l’Allemagne, l’Italie, la Russie… !

Un vrai tour de force ce roman ! Et, à tous les coups, un auteur à suivre !

Alors, vous laisserez-vous tenter, pour les vacances ?

 

 

Entry filed under: Coups de coeur des bibliothécaires. Tags: .

Indémodable Daniel Pennac… Si vous aimez les bibliothèques…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrez votre adresse mail pour suivre l'actualité de ce blog

Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :